Comment aider un enfant à gérer son stress à l’école ?

10
vues

En France 25% des élèves âgés entre 11 et 15 ans sont « malades de l’école ». Ils se trouvent angoissés et stressés à l’approche d’une compétition sportive ou d’un examen. Ils ont peur de l’échec et le moindre changement dans leur environnement peut facilement les perturber. Au fil du temps, ils perdent confiance en soi, deviennent indifférents et parfois même agressifs. Alors, quelles solutions apportées aux enfants afin de les aider à gérer leur stress et à améliorer leur performance à l’école ?

Le stress de la performance à l’école, de quoi s’agit-il ?

A l’école 69% des élèves souffrent de l’angoisse de l’échec. Cette peur de l’échec se manifeste de multiples façons sur leur comportement ainsi que sur les différentes fonctions cognitives et intellectuelles. Sous l’emprise du stress, il devient quasiment impossible pour eux de se concentrer, de mémoriser, ou d’activer leurs capacités de compréhension ou d’analyse. La peur d’échouer bloque et recouvre tout le fonctionnement de la pensée. Ils choisissent la fuite ou l’attaque. Toutes les autres formes de pensée se désactivent et ne sont plus possibles. Les seules issues de secours pour eux seraient les tentatives de contournement ou bien l’agressivité. Nous pouvons également constater chez les élèves angoissés des troubles de sommeil, des dépressions et de la phobie scolaire. Dans ce sens, une étude révèle que 80% des élèves qui se plaignent d’avoir mal au ventre sont en réalité des enfants qui souffrent du stress de la performance à l’école. Soulager le stress chez les enfants à l’école est donc un défi majeur.

Le stress de la performance à l’école, quelles solutions y apporter ?

Les activités physiques, les activités artistiques, les loisirs partagés… sont autant d’activités qui permettront aux enfants de libérer leurs pulsions motrices et sont des moyens incontournables pour retrouver un état de bien-être et se déstresser. Toutefois, afin d’encourager l’enfant angoissé à s’impliquer davantage dans les activités scolaires et à reprendre confiance en soi, il est essentiel de l’encourager à participer aux activités physiques en toute sécurité. Le matériel de sport scolaire doit donc répondre aux normes de sécurité pour offrir à l’enfant plus de liberté dans ses mouvements et ne doit présenter aucun danger latent.

Lorsqu’un enfant vit un stress de performance, l’école a donc pour rôle de l’aider et de l’accompagner pour renverser la situation. Il doit être rassuré sans lui mettre de la pression et lui rappeler ses carences. Répéter à l’élève qu’il ne fournit pas assez d’effort, ou lui rappeler ses mauvaises notes et son classement ne pourrait en aucun cas lui permettre d’évoluer, mais au contraire, au lieu de le stimuler et de l’encourager, ces reproches le démotivent, le font douter de lui en profondeur et éteignent sa curiosité.