Ce qu’il faut savoir sur la vape THC-P

10
vues

Lorsqu’on aborde le sujet du vapotage, on est toujours étonné de constater qu’il y a quasiment des nouveautés chaque mois. On parlait il y a peu des e-liquides contenant du CBD et voilà maintenant que le THC-P vient s’installer progressivement dans les boutiques en ligne suisses. Dans cet article, on vous dit tout sur ce composé : quels sont ses effets, comment le consommer… C’est parti !

Qu’est-ce que le THC-P concrètement ?

Première chose à connaître : THC-P est l’abréviation de tétrahydrocannabiphorol. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce type de mot à rallonge, sachez qu’il s’agit d’un composé cannabinoïde qu’on a récemment isolé en 2019, bien que sa découverte soit plus vieille. Celui-ci n’est pas si éloigné que cela du THC puisqu’il agit directement sur les récepteurs CB1 et CB2 qui se trouvent dans notre système endocannabinoïde.

C’est pourquoi avec une vape THC-P, vous pouvez vous attendre à des effets assez semblables au THC classique, mais avec une intensité relativement supérieure. Cela s’explique notamment par une chaîne latérale moléculaire plus longue. Bien sûr, dans la vape, on la trouve dans des proportions faibles (moins de 5% en général) pour des raisons de légalité.

Comment consommer la vape THC-P ?

La consommation de la vape THC-P est similaire à celle de la vape traditionnelle. C’est-à-dire que pour un modèle jetable (qui est assez courant avec le THC-P), il suffit d’inhaler doucement et profondément. Gardez la vapeur en bouche pendant quelques instants pour permettre une absorption efficace des cannabinoïdes avant de l’expirer. Après, pour un bien-être total, nous vous recommandons de consommer ce type de vape avant de vous coucher ou bien après une journée de travail pour vous relaxer.

Toutefois, si jamais vous devez prendre le volant, il n’est pas conseillé de consommer ce type de produit. C’est plus prudent si on souhaite rester alerte et concentré !

Rate this post
PARTAGER