Principes de la LOA pour une voiture utilitaire

28
vues

Le leasing commence à devenir le moyen d’investissement le plus prisé des automobilistes, surtout des professionnels. Cette alternative offre des conditions financières plus raisonnables tout en présentant des modèles de véhicules performants. Dans le cas où un particulier ou une entreprise voudrait investir dans une voiture utilitaire en location avec option d’achat, il est important de connaître ses principes.

Les règles à suivre durant le contrat de LOA pour voiture utilitaire

Se présentant avec des procédures de location, mais fonctionnant sous les lignes d’un crédit-bail, la LOA pour voiture utilitaire est plus ou moins complexe. En ce qui concerne la durée du contrat, elle est généralement comprise entre deux à six ans. Le mode de paiement se procède sous forme de mensualités. Le nombre de kilomètres à parcourir est aussi à déterminer pendant les négociations. Celui-ci doit être fixé annuellement. À la date de levée d’option, le locataire peut se porter acquéreur du bien en l’achetant à sa valeur résiduelle.

Selon les conseils pour du leasing pro, la LOA pour voiture utilitaire est efficace pour une meilleure gestion de flotte d’entreprise. Elle s’annonce avec une rentabilité considérable.

Les possibilités à bénéficier dans ce contrat

En procédant avec la LOA, le locataire est considéré comme étant le propriétaire du bien jusqu’à la date de levée d’option. Plusieurs possibilités peuvent être à la disposition de l’investisseur. Il peut l’utiliser en tant de sources de revenus principales. Il peut également l’utiliser dans un projet à but lucratif. Par ailleurs, en dehors du kilométrage et des dommages matériels, la revente n’est pas sous la responsabilité du client.

PARTAGER