Logiciel de recrutement : un outil pour toutes les entreprises !

14
vues
Recrutement

Qu’importe la structure concernée : recruter un salarié n’est pas une mince affaire. Trouver la perle rare parmi la liste de postulants a toujours été compliqué pour une entreprise ou une collectivité territoriale. A tel point que le recrutement en entreprise s’est constitué comme un secteur à part entière.

La création de cabinet de recrutement, la forme la plus traditionnelle, en témoigne. Mais désormais, l’avènement du web 2.0 change la donne. En plus des réseaux sociaux spécialisés dans le secteur professionnel (LinkedIn, viadeo, etc.) ou des job boards (tableau d’offre d’emploi tels que Monster, Indeed, etc.), un nouvel outil spécialisé vient transformer le processus de recrutement pour les RH.

Longtemps réservé aux cabinets de recrutement, l’offre de logiciel de recrutement s’est fortement développée et répond aujourd’hui aux besoins de tous les types de structures. Entièrement personnalisables et très intuitives, ces nouvelles solutions séduisent PME, grands groupes tout comme les collectivités territoriales.

Logiciel de recrutement : quels avantages en interne ?

L’offre de logiciel de recrutement s’est fortement accrue. On en trouve désormais sous la forme de progiciels ou encore de Site as a Service (service en ligne). Même s’ils présentent certaines différences au niveau de leur interface et de leurs options, tous ont le même objectif : simplifier le processus d’embauche.

Premier avantage de ces dispositifs : centraliser tout ce qui a trait au processus d’embauche en entreprise. Ces solutions permettent de gérer plus facilement la recherche et le tri des candidats à un poste. Un premier point important qui facilite grandement le travail des DRH.

Trop souvent la question du support de diffusion des offres se pose pour le chargé des ressources humaines. Un tracas écarté grâce au logiciel de recrutement. Connecté avec les réseaux sociaux pros et les job boards, le progiciel vous permet, en une seule opération, de diffuser votre offre d’emploi sur l’ensemble de la toile. Un gain de temps considérable.

Autre point important : la notion de suivi et de mise en relation. Ces progiciels permettent de garder une trace de tout ce qui se rapporte au processus de recrutement. Le DRH peut ainsi archiver les profils de CV qui l’ont intéressé pour en retrouver la trace rapidement, tout comme les échanges avec les candidats, s’il y a lieu.

Plus d’informations sur ces services en cliquant ici.

Une fonction innovante : la recherche intelligente

Ces solutions permettent donc plus de réactivité et une meilleure organisation pour les chargés d’embauche. Mais le point déterminant qui fait le bonheur des recruteurs : les fonctions de tri et de classement. Une option qui peut représenter un frein à l’embauche pour les candidats qui auront mal préparé leur CV.

Car la carte maîtresse d’un logiciel de recrutement réside dans sa capacité de recherche intelligente. A partir d’un ou plusieurs mots-clés, le DRH peut classer les CV qui le font apparaître et classer les différents profils grâce à un système d’attribution de score. Prenons un exemple.

Le DRH recherche un chargé de communication, il définit « logiciel PAO » et « 5 ans d’expérience » comme mots-clés. En lançant le logiciel, la recherche s’effectue automatiquement pour proposer au recruteur tous les candidats qui ont mis en avant leur connaissance en PAO et qui possèdent 5 ans d’expérience en communication. Plus besoin de passer une journée à éplucher les CV à la recherche du candidat idéal, l’outil s’en charge.

Certains candidats critiquent ces pratiques, car il est vrai qu’un CV mal renseigné peut se retrouver en mauvaise position dans les résultats de recherche. Malgré les critiques, ces nouveaux outils d’embauche représentent une innovation considérable pour les chargés d’embauche qui ne sont pas prêts de s’en passer.

Côté candidat, peu de choses changent en réalité : avant leur CV devaient répondre aux exigences de la personne en charge du recrutement, désormais c’est à celles de la machine.

Consultez les astuces pour adapter son CV à l’outil, sur ce site.