Comment réussir à arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?

2
vues

Pour la troisième année consécutive, le mois de novembre est le « mois sans tabac ». Un mois pour se renseigner, laisser cette idée cheminer doucement, mais surtout multiplier par cinq les chances d’arrêter définitivement. Alors que certains optent pour l’hypnose par exemple, la cigarette électronique est également une alternative pour réduire sa dépendance. Sauter le pas, choisir de se libérer de la cigarette classique à l’aide de la cigarette électronique est une démarche personnelle. Et pour réussir son sevrage tabagique à l’aide de la cigarette électronique, quelles sont les astuces ? Gros plan.

Le choix de l’e-liquide

Le choix de l'arôme et du liquide est primordial lorsque l’on souhaite entamer un sevrage tabagique. Si le but est d’arrêter de fumer, il faut avoir à l’esprit qu’il est inutile de rechercher les mêmes sensations qu’avec une cigarette classique, mais bien de trouver le bon dosage pour arrêter. Pour faciliter le passage de la cigarette classique à la cigarette électronique, il est essentiel de bien choisir son e-liquide. Ce dernier est alors composé de quatre éléments, en proportion variable. Le propylène glycol favorise la sensation de « hit » en gorge lors de la vape et restitue fidèlement les saveurs. La glycérine végétale adoucit le hit et entraîne une vapeur épaisse. Les arômes – tabac, mentholé, gourmand, boisson et fruité – apportent la saveur. La teneur en nicotine – 16/20 mg/ml, 9/12 mg/ml, 6 mg/ml, 3 mg/ml ou encore 0 mg/ml – contribue à la réussite du sevrage. Certains e-liquides peuvent également contenir de l’eau ou de l’alcool, à très faible quantité néanmoins.

Pour substituer l’e-cigarette à la cigarette classique, il est important de bien connaître ses besoins. Il convient de ne pas la sous-doser par rapport à la quantité à laquelle le corps est habitué. L’essentiel est de diminuer progressivement la teneur en nicotine pour arrêter définitivement de fumer et de trouver le bon arôme pour cela.

Le choix de la cigarette électronique

Le marché de la cigarette électronique propose une multitude de modèles. Parmi lesquels, on trouve des modèles qui ressemblent trait pour trait à la cigarette classique : la « ciga-like » en l’occurrence. Peu autonome et d’une contenance faible, ce modèle est principalement adapté aux petits consommateurs. À noter également, la faible quantité de vapeur produite, d’où une sensation en gorge quasi inexistante. Il existe aussi le modèle « tube » qui fait preuve d’une plus grande autonomie que le modèle précédent et propose alors, une contenance plus importante d’où la possibilité de vapoter tout au long de la journée. Les modèles « mod » sont des standards. 

Au moment de choisir, il convient donc de choisir le modèle d’e-cig qui convient le plus. Dimensions, design, utilisation permettent alors d’orienter son choix. Et, pour que ce dernier soit optimum, il faut également s’attarder sur le réservoir, car de ses caractéristiques dépendent ses capacités plus ou moins importantes de stocker l’e-liquide. Parce que la batterie chauffe la résistance, plus sa tension sera élevée plus la température le sera et la quantité de vapeur dégagée par voie de conséquence le sera aussi. Son autonomie permettra là encore de pouvoir tenir toute une journée durant ou non. Pour finir, la résistance électrique permet de chauffer et de vaporiser le liquide contenu dans le réservoir. Elle doit être elle aussi adaptée à ses besoins.  

L'e-cigarette n’est certes pas pour l’heure considérée comme un substitut nicotinique, mais les complète toutefois. Et, pour mettre toutes les chances de son côté, il est impératif de ne pas concilier vaporette et cigarette, c’est la condition sine qua non pour que cela marche.

Comment réussir à arrêter de fumer avec la cigarette électronique ?
Rate this post
PARTAGER