Règles à retenir dans le rachat de prêt hypothécaire

36
vues
Règles à retenir dans le rachat de prêt hypothécaire

Avec la bonne santé sentie dans le secteur immobilier, vous, emprunteur, pouvez envisager de vous lancer dans une opération de renégociation de crédit hypothécaire.

La première chose à faire absolument est de partager votre désir de procéder au rachat de prêt hypothécaire avec un courtier spécialisé soit auprès de votre établissement prêteur soit auprès d’un site en ligne comme celui-ci. Il aura l’expérience pour sentir si le moment vous est favorable compte tenu de votre situation.

Conditions pour déclencher un rachat de prêt hypothécaire

Un rachat de prêt hypothécaire est justifié pour au moins deux conditions : votre situation a changé et vous voulez alléger vos mensualités, devenues de plus en plus lourdes, et le taux d’intérêt sur le marché est d’un niveau suffisamment bas par rapport au taux pratiqués au moment de la conclusion de votre crédit hypothécaire. Si vous aviez rencontré des problèmes de remboursement impactant votre cursus bancaire, vous aurez beaucoup de chances de voir votre demande refusée.

Simulation requise du rachat de prêt hypothécaire

La seconde chose est de procéder rapidement à une simulation de rachat. Cela signifie qu’un autre établissement financier ou votre prêteur lui-même accepte de racheter votre prêt hypothécaire et d’autres crédits à la consommation que vous aviez contractés et qui sont en cours. Le grand avantage est que cette opération permet de réunir en un seul prêt hypothécaire le regroupement des crédits contractés avec des mensualités allégée et une durée rallongée.

Une simulation revêt un caractère important car elle vous permet de connaitre à l’avance votre solvabilité avant que vous ne contactez un prêteur. Un prêt hypothécaire comporte beaucoup d’éléments qui seront tous pris en compte dans l’opération.

Bouffée d’oxygène grâce au rachat de prêt hypothécaire

La calculette mesure votre nouvelle capacité d’endettement et de remboursement, les nouveaux montant, taux d’intérêt, durée du crédit, l’apport personnel. Les frais du dossier sont énormes car cela inclut les frais de notariat pour la levée d’hypothèque et les frais pour l’établissement d’une autre hypothèque même si elle est gardée. Les pénalités et les frais d’assurance –emprunteur sont aussi à comptabiliser.

La simulation, au final, donne un large éventail de propositions avantageuses au potentiel emprunteur. Si au final, il trouve que l’opération lui apporte un mieux au niveau de son épargne et un allégement, il peut rédiger sa demande et la transmettre à l’organisme financier qui lui convient.

Règles à retenir dans le rachat de prêt hypothécaire
Rate this post
PARTAGER