Comment choisir ses fenêtres ?

7
vues

En pleine rénovation, vous vous posez la question du matériau idéal pour vos menuiseries… Si l’esthétique est de prime abord, l’un des critères principaux pour les consommateurs, la question des performances et de la durabilité, se pose également ! Bois, PVC, aluminium, le marché est vaste… Petit point essentiel avant le grand remplacement ! 

Menuiseries : quel matériau privilégier ?

  • Le PVC : les fenêtres en PVC sont plus que largement convoitées ! Que ce soit en construction neuve ou en rénovation, ce type de menuiseries plaît pour son entretien facile… Avec des prix très intéressants pour une très bonne qualité, le PVC remporte un franc succès ! Très résistant, il peut se poser dans diverses régions de France même celles où le climat est très changeant. Le PVC n’est par contre pas le matériau idéal pour la fabrication des grandes ouvertures comme les baies.
  • Le bois : Le bois est un matériau noble, intemporel qui s’adapte à la plupart des ouvertures tant il est facile à transformer ! Les tarifs sont variables car différentes essences sont disponibles allant du moins cher comme le pin au plus cher comme par exemple le chêne. Les fenêtres et les portes en bois sont très résistantes, elles sont aussi très isolantes, tant pour le bruit que pour le froid. Seul contrainte, le bois s’entretient tous les 2 ou 3 ans avec de la lasure. Vous pouvez découvrir nos fenêtres en bois préférées et faire un choix judicieux.
  • L’aluminium : L’aluminium est de plus en plus plébiscité pour la réalisation des fenêtres sur mesure et surtout des grandes baies vitrées ! Tendances, les menuiseries en aluminium se déclinent dans de différents coloris et sont donc très faciles à marier, quel que soit le style de la maison. Les ouvrants en aluminium sont écologiques car recyclables ! Un atout plus qu’appréciable pour les personnes en phase avec le développement durable. Pour optimiser l’isolation phonique et thermique, il est conseillé de choisir des fermetures de rupture à pont thermique. Le tarif des fenêtres en aluminium est plus élevé que pour le bois ou le PVC.

Pour autant, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour tous les travaux visant à améliorer la transition énergétique de votre habitation principale ou secondaire. 

PARTAGER