Un doute sur votre paternité : pensez au test de paternité

1
vues

Comme dit l’expression : “maman sûre, papa peut-être”. Il se peut que vous ayez des doutes en ce qui concerne votre paternité. Votre femme, pendant un temps, prenait ses distances, votre couple battait de l’aile. Vous avez eu des doutes sur une éventuelle infidélité, mais ensuite, vous vous êtes tous deux retrouvés. Peu de temps après, votre femme vous a annoncé sa grossesse. Vous étiez fou de joie. Toutefois, aujourd’hui votre enfant grandit auprès de vous, et les doutes commencent fortement à s’installer. Et si ce petit être n’était pas le vôtre ? Pour lever les doutes, il existe une solution : le test de paternité. 

Une fiabilité de 99,99 %

C’est vrai, vous n’êtes sûr de rien car le comportement de votre femme vous semble un peu suspect. Vous avez remarqué les messes basses au téléphone avec sa meilleure amie et puis, votre bambin ne vous ressemble pas. Bon, peut-être que vous vous faites des idées et plongez un peu dans la paranoïa, mais pour être certain, faites un test de paternité. Celui-ci est fiable a 99,99 %, alors, vos doutes se lèveront rapidement. Vous pouvez commander votre kit via une plateforme spécialisée en quelques clics. Il suffira de prélever les échantillons et envoyer le tout au laboratoire. Vous recevrez les résultats sous quelques jours par mail ou courrier. Pour en savoir davantage, n’hésitez pas à venir glaner quelques renseignements sur le site en ligne. 

Le test de paternité est reconnu

Les techniciens effectuent une double analyse afin d’obtenir des résultats vraiment fiables. Le test de paternité est reconnu légalement dans le cadre d’une procédure judiciaire. Cependant, vous pouvez le faire à titre privé. Pour cela, il suffit de gratter l’intérieur de chaque joue avec le coton-tige pendant une trentaine de seconde. Vous pouvez aussi le réaliser à partir d’ongles, cheveux, brosse à dents, etc. Toutefois, avec cette méthode, il est plus difficile d’y extraire l’ADN. Selon les résultats, il n’appartiendra qu’à vous de réagir en conséquence. Gardez en tête que petit bout, n’y est pour rien s’il n’est pas réellement votre enfant. 

PARTAGER