Dommage ouvrage : une assurance pratique et obligatoire

10
vues

L’édification d’un bâtiment implique la plupart du temps une somme élevée. Elle peut s’accompagner de certains risques pouvant coûter cher. Il s’agit, par exemple, des malfaçons impactant l’état du bien immobilier. Pour faire face à ce genre de situation, vous pourrez recourir à une assurance dommage ouvrage. Ce dernier donne aux propriétaires la possibilité d’être dédommagés en cas de défaut de construction.

À qui est destinée l’assurance DO ?

Avant de souscrire une garantie DO, il serait plus judicieux de s’informer un peu sur le sujet. En ce sens, sachez que ce contrat permet de prendre en charge rapidement les anomalies couvertes par la décennale. Elle est uniquement dédiée aux maîtres d’ouvrage, autrement dit les personnes qui engagent des professionnels pour la réalisation des travaux de construction ou de rénovation. Cette offre est obligatoire pour tous, même pour les particuliers.

Notez que l’assurance dommage ouvrage est souvent confondue avec la décennale. Si vous souhaitez savoir comment faire la différence entre ces deux formules, le site L’Edito de l’Assurance vous fournira de plus amples explications.

D’autres points à connaitre sur l’assurance DO

L’assurance DO constitue une obligation pour les personnes physiques et morales qui font réaliser des travaux pris en charge par la garantie décennale. Elle doit être contractée avant que le chantier ne débute.

Cette formule de prévoyance, tout comme la décennale, est valable pendant 10 ans après la réception de l’ouvrage. Si vous vendez votre habitation or que ce délai n’est pas encore arrivé à son terme, l’assurance DO va être transmise au nouveau propriétaire du bien immobilier.

PARTAGER