Les différents types de congés chez les fonctionnaires

1
vues

La fonction publique est un secteur qui vous a attiré depuis toujours, seulement vous vous posez des questions si les congés sont les mêmes que dans les entreprises privées. Les réponses à vos questions sont ici

Les congés annuels

Pour compléter vos revenus, vous aimeriez lancer une activité commerciale. Seulement, vous ignorez s’il est possible pour un fonctionnaire de créer son entreprise. Informez-vous sans plus attendre sur L’édito du Fonctionnaire. Sinon pour vos congés annuels, dans le cas où vous venez d’intégrer les fonctions publiques, sachez que vous ne pourriez y prétendre qu’après une année complète de service.

En respectant vos obligations hebdomadaires de services, la durée de votre congé sera ainsi calculée en fonction du nombre de jours où vous avez travaillé. C’est donc différent d’un fonctionnaire à un autre. À titre d’exemple, pour un agent public avec quatre jours ouvrés par semaine, son congé annuel est de vingt jours. Et pour ce qui est du fonctionnaire à temps partiel, son congé est déterminé en se basant sur son prorata de jours travaillés.

Les congés bonifiés

Concernant maintenant la mise en place du calendrier, cette responsabilité revient au chef de service. Ainsi, sauf autorisation exceptionnelle de ce dernier, les congés annuels non pris ne peuvent pas être reportés sur le planning de l’année d’après. Par contre, son bénéficiaire peut-être dédommagé d’une indemnité compensatrice. Quant à la durée à proprement parler, l’absence ne peut excéder les trente-et-un jours exceptés pour les congés bonifiés.

Attention, ce régime est seulement réservé aux fonctionnaires, ainsi qu’aux magistrats qui occupent des postes les Départements d’Outre-mer dans le cas où leur résidence principale est localisée en France métropole comme la Guadeloupe et la Martinique.

PARTAGER