L’assurance décennale

2
vues

Artisan travaillant dans le secteur de la construction, vous travaillez maintenant à votre propre compte. L’on vous a alors fortement recommandé de souscrire une responsabilité civile décennale.

Pour qui c’est obligatoire ?

Comme toutes assurances, les offres sont également diversifiées pour ce qui de la garantie décennale. C’est pourquoi, pour disposer de quoi comparer, le mieux est encore de multiplier les devis. Faites faire le vôtre sur Le Guide des Assurances Professionnelles. Autrement, dès lors que vous évoluez dans le bâtiment, vous ne pouvez tout simplement pas vous passer de cette garantie.

Sont concernés : les architectes, les maîtres d’œuvre, les auto entrepreneurs du bâtiment, les plombiers, les maçons, les chauffagistes, les couvreurs, les promoteurs immobiliers… La liste est loin d’être exhaustive. Pour entrer dans les détails, dès lors que les prestations que vous assurez se portent sur les fondations, les ossatures, sur les canalisations ou encore sur le chauffage central, un contrat d’assurance décennale est obligatoire.

Comment bien choisir cette assurance ?

Cette couverture prendre en effet en charge les réparations nécessaires en cas de vices cachés et malfaçons survenus suite à votre intervention. Et cela sur dix années à partir de la date de réception des travaux. C’est pourquoi vos clients sont tout à fait en droit de vous l’exiger au moment de la signature du contrat.

D’où l’importance de bien comparer les tarifs proposés par les compagnies d’assurances avant d’en choisir un en particulier. Renseignez-vous bien sur le pourcentage pris en charge par l’assureur. Plus le montant de la couverture est important, moins vous payerez de vos poches. Mais c’est également synonyme de primes annuelles élevées. Il est à noter que la garantie décennale comprend déjà la responsabilité civile et la protection juridique.

PARTAGER