Les lipides pour la musculation

5
vues
musculation

Prendre soin de son corps et de son alimentation fait partie de la routine d’une personne pratiquant la musculation. Les entraînements intensifs sous-tendent des aliments riches en protéines, mais pas uniquement. Les lipides sont également importants. Mais il faut, pour cela, savoir les choisir.

A quoi servent les lipides en musculation ?

Les lipides sont souvent associés au gras qui bouche les artères, et beaucoup de gens souhaitent les bannir de leur alimentation ! Or, le gras est essentiel au bon fonctionnement du corps mais aussi du cerveau. Il est pourtant utile de différencier les bons lipides des mauvais. Le mauvais gras va favoriser l’apparition de cholestérol, l’obésité. Le bon gras ; les fameux omégas 3 et 6 ; participent à la bonne santé de l’être humain. Ce sont ici des acides gras insaturés.

Les lipides, en effet, nourrissent les cellules de l’organisme. Ils aident également à véhiculer certaines hormones et certaines protéines dans l’ensemble du corps. Pour avoir un apport adapté aux besoins des personnes faisant du bodybuilding, il faudrait que les lipides représentent 15% des calories journalières. En deçà, le développement musculaire pourrait diminuer. En effet, le manque de lipides fait baisser le taux de testostérone dans le corps. Certains aliments ont des vertus incroyables pour nourrir les muscles.

Quels aliments contiennent de bons lipides ?

On les trouve par le biais de deux sources distinctes. Les graisses animales et les graisses végétales. En mangeant des poissons gras de type saumon, thon, maquereaux ou encore de la viande, vous obtiendrez une bonne dose de lipides. Mais il est possible de les trouver aussi dans les œufs ou encore les produits laitiers. Cela permet de diversifier les aliments ; pour des repas variés.

On entend par graisses végétales l’emploi de certaines huiles. Ainsi, l’huile d’olive, de colza, d’arachide ou encore de tournesol sont à utiliser pour la cuisson et les assaisonnements. Les avocats sont une très bonne source de lipides, mais vous pouvez surtout en trouver dans les fruits secs.

Ces derniers se divisent en deux sous-groupes : Les fruits que l’on a fait sécher (bananes, fraises, mangue, goyave…) et les fruits à coques ; aussi appelés oléagineux. Ce n’est pas pour rien ; car oléagineux est un terme désignant l’huile, le gras. Consommer deux poignées de fruits secs permet non seulement de nourrir les muscles mais aussi de maintenir l’énergie, pendant les séances d’entraînement.

Il est, en outre, plus facile de transporter un sachet de fruits secs que de se promener avec un filet de saumon. Il peut donc être intéressant pour les sportifs en général et les personnes pratiquant la musculation, d’en avoir toujours une réserve dans leur sac de sport. Leur grande variété offre, en outre, la possibilité de les alterner pour ne pas se lasser, mais aussi de profiter de leurs bienfaits spécifiques. Si vous avez des difficultés à récupérer après une séance, manger une vingtaine d’amandes peut vous aider à passer le cap ; de façon on ne peut plus naturelle.

Si vous faites de la musculation, ne bannissez pas le gras de votre alimentation : En favorisant les omégas 3 et 6 contenus dans certains aliments, comme les fruits secs, vous gagnerez en puissance et en récupération !

Rate this post
PARTAGER