Le PTZ pour financer vos gros travaux de rénovation énergétique

18
vues

À cause d’insuffisance de fonds, voilà maintenant des mois que vous remettez les travaux d’isolation de vos planchers et de vos murs. Mais avez-vous déjà sérieusement pensé au l’éco-prêt à taux zéro ?

Qui peut en bénéficier ?

Les gros travaux de rénovation ou de réparation notamment si ces derniers concernent la performance énergétique d’un logement peuvent revenir chers. Trouver le financement peut-être alors une mission impossible pour les propriétaires des lieux. Pour vous aider dans vos démarches, Le Mag de la Finance est riche en informations là-dessus. Que plus est, ce ne sont pas les crédits affectés à ce type de travaux qui manquent.

Ainsi, si votre objectif est d’améliorer l’isolation de votre maison, vous pouvez tout à fait prétendre à l’éco-prêt à taux zéro. Communément aussi appelé PTZ, ce crédit est accordé à toutes les personnes qui programment de refaire entièrement l’isolation thermique de leur mur intérieur ou extérieur et de leurs planchers. Mais également la toiture, les portes et les fenêtres.

Le fonctionnement de ce prêt

Mais sont aussi concernées par ce crédit toutes les initiatives se portant sur le remplacement de vieilles chaudières ou des systèmes de chauffage par des nouveaux équipements n’utilisant que des énergies renouvelables. Attention, pour être éligible, le logement doit faire office de résidence principale. C’est pourquoi, le PTZ peut-être à la fois accordé au propriétaire et au locataire. Quelques conditions seront cependant à remplir.

Un diagnostic doit-être préalablement effectué par un professionnel accrédité pour attester des mauvaises performances énergétiques de la maison ou de l’appartement. Et pour ce qui est maintenant du moment total des travaux, l’éco-prêt à taux zéro ne peut pas dépasser les 30 000 euros. Quant à son délai de remboursement, c’est sur une quinzaine d’années. Enfin, Le PTZ est accessible dans tous les établissements bancaires et leurs bénéficiaires disposent d’un délai de 3 ans pour terminer entièrement les travaux. Autrement, ils seront pénalisés.

Rate this post
PARTAGER