Le contrôle technique sera plus cher l’année prochaine

13
vues
voiture

C’est le passage obligatoire pour tous les véhicules (voiture, camion, deux-roues…) qu’ils soient neufs ou d’occasion. Si le contrôle n’est pas validé, il est impossible de se déplacer sans que les forces de l’ordre ne viennent vous offrir une belle amende. Toutefois, les automobilistes risquent de partager rapidement leur mécontentement, car cette modification entraînera une hausse des prix.

Dès le mois de Mai prochain, 415 vérifications seront effectuées 

Aujourd’hui, le contrôle technique de la voiture nécessite 124 vérifications, mais les autorités compétentes ont décidé de revoir réellement leur copie. Dès le 20 Mai 2018, une modification très importante sera au programme, car les spécialistes effectueront 415 vérifications, cela aura donc un impact sur le prix, mais pour l’instant cette augmentation n’est pas connue. Les professionnels s’attendent à une hausse puisque les contrôles seront un peu plus minutieux. Pour rappel, les centres ont la possibilité d’afficher librement les tarifs qu’ils souhaitent. Vous avez sans doute déjà constaté une nette différence d’un établissement à un autre.

Les défaillances majeures et critiques seront désormais énoncées 

ampouleD’ailleurs, il est préférable d’effectuer une comparaison des différents centres, cela vous permet de trouver rapidement la grille tarifaire la plus intéressante pour votre portefeuille. Les autorités compétentes ont choisi de réaliser une profonde modification de ce contrôle technique qui vous permet de savoir si votre véhicule est apte ou non à prendre la route. Vous devrez donc effectuer des réparations dans les plus brefs délais si toutefois la première visite ne se déroule pas comme vous le souhaitez. 415 défaillances majeures demanderont une intervention dans les deux mois, mais un changement important va s’opérer l’année prochaine.

Une nécessité au vu du nombre d’accidents causés par des défaillances mécaniques

Si votre véhicule affiche une ou plusieurs défaillances critiques, vous aurez seulement 24 heures pour procéder aux réparations. Cela peut s’avérer assez complexe pour les automobilistes qui seront plusieurs à se dresser contre cette réforme du contrôle technique. L’un des responsables d’un centre a partagé son avis dans la presse en insistant sur le fait que de nombreuses voitures étaient aujourd’hui la cible d’un accident à cause des défaillances mécaniques. Il ne serait donc pas, selon lui, néfaste de pousser les vérifications afin de trouver toutes les problématiques. Avec ce nouveau CT, plusieurs éléments devraient attirer le regard des spécialistes que ce soit pour la direction, l’éclairage, le châssis, les freins…