Focus sur l’essor immobilier de Bordeaux

9
vues
bordeaux

« La belle endormie » n’est plus un surnom adéquat pour Bordeaux qui s’inscrit désormais parmi les villes préférées des Français. Bordeaux connaît depuis peu une forte croissance démographique, il est annoncé que d’ici 2030, son taux de croissance démographique atteindra les 3 %, il s’agit ici d’un record sur tout le territoire.

Le marché immobilier bordelais en perpétuelle croissance

Bordeaux est une ville où il fait bon investir dans l’immobilier. Si la ville suscite autant l’engouement, c’est surtout en raison de son économie florissante avec la création d’entreprises ou l’installation de nouvelles entreprises, de l’accès à la culture,  et surtout de ses grands programmes immobiliers qui séduisent. Rappelons qu’en 2012, Bordeaux a été élue première ville de France où il faut investir dans un placement stable et performant.

Bordeaux est un modèle économique pour la France, forte de son dynamisme et attractivité dus notamment aux aménagements urbains qui se sont développés. Elle est également la première métropole française en matière de création de startup. Nombreux sont les multinationales qui se sont laissées séduire par cette ville, si l’on ne doit citer que Dassault aviation, Bouygues, Ford et bien d’autres encore. Tous les ans, des milliers d’entreprises locales et internationales et des milliers d’étudiants viennent élire domicile à Bordeaux, ce phénomène ne fait que stimuler encore plus le secteur immobilier qui est de plus en plus rayonnant.

Un dynamisme qui impressionne

Longtemps après avoir été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2007, la ville de Bordeaux n’a cessé de se développer. L’agglomération bordelaise a vu la création de trois lignes de tramway. Les ravalements de façade se font nombreux et l’urbanisme est au cœur des préoccupations.

Les projets immobiliers fleurissent, au grand plaisir des investisseurs. Récemment, il a été annoncé que d’ici 2025, le quartier des Bassons des flots sera le théâtre d’un énorme chantier de 700 000 m². Cette surface se composera de 5 400 logements, il est également prévu que 6400 emplois seront créés.

Le quartier bordelais de Belcier est toujours ouvert aux investisseurs immobiliers avec le projet Bordeaux Euratlantique qui accueillera des logements, commerces, équipements et bien sûr entreprises qui feront de ce quartier un centre d’affaires au rayonnement européen.

Des écoquartiers voient ou verront le jour pour accueillir la population dans un cadre de nature prédominante, c’est le cas des projets Ginko et Brazza allant au-delà de la simple démonstration de construction et d’architecture : ils englobent des objectifs de mixité sociale, développement économique et durable, et sont voués à être de véritables lieu de vie intégré pleinement à la ville.