Zoom sur les métiers du tourisme

14
vues
métier du tourisme

Souvent associé au rêve, à la découverte et à l’évasion, le tourisme n’en reste pas moins un des acteurs les plus actifs de l’économie de l’Hexagone. En dépit d’une conjoncture internationale compliquée, le secteur résiste et bat même régulièrement ses propres records. De nombreux métiers sont accessibles aux jeunes lauréats mais aussi aux professionnels les plus expérimentés, sans compter ceux qui émergent ces dernières années avec l’arrivée des nouvelles technologies et l’essor de l’e-tourisme. Faisons un petit tour d’horizon des possibilités, sans oublier que tout n’est pas que rêve dans l’envers du décor !

Dynamisme et diversité, les maîtres-mots du tourisme

La France a encore été élue pays accueillant le plus de touristes internationaux. Les chiffres 2015 sont en ce sens éloquents avec pas moins de 84 millions de visiteurs ! La consommation touristique intérieure représente 160 milliards d’euros, soit 7,2% du PIB. Ce dynamisme offre de nombreuses opportunités en termes d’employabilité, les métiers sont divers et nombreux.

Les formations, du bac+2 au bac+5, essentiellement professionnalisantes, permettent d’intégrer l’un des quatre pôles majeurs du tourisme :

  • La conception: chef de produit, chef de projet consultant, chargé de développement, chargé de mission promotion et valorisation du tourisme local ;
  • La vente: agent de voyage, billettiste, directeur office de tourisme, chargé d’affaires, responsable de réservation, directeur commercial et marketing, directeur agence événementielle ;
  • L’animation : animateur de tourisme local, guide-accompagnateur, directeur d’exploitation, spa manager, chargé d’assistance, directeur technique sécurité environnement qualité ;
  • L’information: agent d’escale, agent d’accueil, chargé d’assistance.

L’émergence de nouveaux métiers

L’agent de comptoir tient toujours une place importante dans le cœur du métier, et les bonnes veilles pratiques comme la prospection téléphonique, les campagnes emailing et la distribution des brochures professionnelles côtoient les fulgurances de l’e-marketing avec la gestion de l’e-réputation en temps réel, les techniques Inbound ou encore l’automatisation d’une grande partie de sa présence sur les réseaux sociaux. Les évolutions majeures du mode de consommation ont également changé la donne : tourisme vert, thématique, éco-responsable, solidaire, aventure, slow… Le marketing mais aussi la vente ont ainsi vu leurs codes profondément changer, et de nouveaux métiers sont apparus comme le responsable webmarketing, l’animateur numérique de territoire, le yield manager, le gestionnaire de communauté…

Si la tendance digitale se confirme, il ne faut pas oublier le client, qui reste le facteur d’attention n°1. Ainsi, les voyages sont de plus en plus personnalisés afin de répondre au mieux aux attentes du consommateur, notamment grâce à des postes comme celui de spécialistes des données. Le but ? Améliorer l’expérience client par des parcours personnalisés par exemple, lui permettre de réaliser le voyage de ses rêves… on arrive dans le sur-mesure le plus poussé. A cela, une raison : « Hier, l’offre créait le client. Aujourd’hui, le client crée l’offre », explique Roland de Barbentane, DG de Ouibus. Le tourisme par ses mutations constantes a encore de beaux jours devant lui et reste toujours aussi porteur pour les jeunes diplômés.