Assurer son crédit : une obligation ?

17
vues
Assurer son crédit : une obligation ?

L’assurance emprunteur a pour but de protéger un emprunteur sur le remboursement de sa dette en cas d’incapacité temporaire, permanente ou de décès. Est-ce vraiment obligatoire ? Éléments de réponses.

Assurer son crédit : pourquoi ?

L’assurance emprunteur est une couverture non obligatoire, autrement dit facultative qui permet de couvrir le remboursement d’un crédit à son prêteur en cas d’incapacité. Il peut s’agir d’une incapacité temporaire, permanente, voir du décès.

Comme toute assurance de crédit, il est possible d’ajouter des protections supplémentaires, à savoir la couverture en cas de chômage, la répartition sur les deux têtes dans le cadre de co-emprunteur. L’intérêt étant pour le ménage de pouvoir honorer ses engagements en cas d’incident de santé, pour le prêteur c’est une garantie exigée mais pas obligatoire.

Peut-on souscrire un crédit sans assurance ?

De nombreux ménages se demandent si l’assurance emprunteur est obligatoire, elle est en réalité facultative. Cependant, les prêteurs qui accordent des fonds la demandent systématiquement car ils privilégient les dossiers de clients assurés plutôt que ceux sans assurances, c’est une garantie pour revoir les fonds prêtés en cas de maladie ou décès.

Il est fort probable qu’un emprunteur qui demande un emprunt se verra refuser l’accord si ce dernier ne présente pas une couverture pour son prêt. Des solutions permettent de réduire les coûts comme la délégation d’assurance, à savoir de passer par une compagnie spécialisée pour obtenir une assurance de prêt moins chère.